Site de l’union régionale des associations généalogiques Rhône-Alpes, affiliée à la Fédération Française de Généalogie

Centre d'Études Généalogiques Rhône-Alpes

Généalogie & Histoire


Flèche vers la gauche

Sommaire n° 189 - 4e trimestre 2021

Flèche vers la droite
II  - 

Le téléphérique de Grenoble

L’histoire du premier téléphérique urbain européen, celui de Grenoble, depuis sa création en 1934 jusqu’à nos jours. Vous découvrirez l’historique de son implantation, les différentes phases de modification des cabines, tant par la forme que la couleur, ou la dénomination. Et trois photos évènementielles !

2 pages, 11 illustrations - résumé : Monique Bonvallet

Monique Bonvallet
2  - 

Et de quatre ! Cocorico !

Historique des quatre récompenses décernées par la Fédération Française de Généalogie pour la revue Généalogie & Histoire, successivement en 2000, 2005, 2013 et 2021.

Une page, 4 illustrations - résumé : Monique Bonvallet

Monique Bonvallet
3  - 

Giovanni Fasano et l‘origine de la Manu

Cet article relate la remarquable implication de Giovanni Fasano, jeune immigré italien, dans le rapide développement de la Manufacture française d’armes et de cycles (Manufrance) à Saint-Etienne à la fin du XIXesiècle. Durant 4 ans en Italie, il a été mécanicien dans une usine spécialisée dans la fabrication mécanique en série des fusils. En 1875, Giovanni arrive à Saint-Etienne avec sa jeune épouse et il travaille à nouveau dans une manufacture d’armes. Dès 1879, il crée une entreprise pour développer l’usinage mécanique des armes de chasse. Deux jeunes fabricants d’armes fondent Manufrance en 1885 et achètent l’atelier de Giovanni dont ils obtiennent la collaboration au titre de chef de fabrication pour fabriquer avec succès le fusil « Idéal ».

La croissance de Manufrance à compter de 1889 est soutenue par une forte publicité par le biais d’un catalogue destiné à tous les chasseurs et par la fabrication des bicyclettes « Hirondelle » également confiée à Giovanni qui poursuit parallèlement la création de nouvelles machines-outils et de nombreux outillages. En 1894, Manufrance inaugure son célèbre immeuble du cours Fauriel regroupant magasins et ateliers d’usine ; la surface des locaux est doublée en 1901. De 1894 à 1940, Manufrance conforte sa position de fabricant majeur d’armes et de cycles puis de machines à coudre après avoir fondé des magasins dans les principales villes françaises. Parti en retraite en 1907, Giovanni crée une nouvelle entreprise avec le soutien de son fils qui la dirige à partir de 1910.

5 pages et 9 illustrations - résumé : Denis Serve

Alain Lebreton
8  - 

Consultation à Lyon du chevalier de Taylor

Un anglais nommé John Taylor surnommé le chevalier Taylor circule dans les villes d’Europe portant le nom d’oculiste pontifical impérial et royal. En 1765 il est à Lyon où il attire les foules. S’agit-il d’un véritable homme de l’art ou d’un charlatan ?

4 pages, 4 illustrations - résumé : Marie-Hélène Nivollet

Patrick Martin
13  - 

QUESTIONS

questions 189

En cliquant sur l'image ci-contre vous accèderez aux questions parues dans le n° 189 de Généalogie & Histoire.

Merci de nous communiquer vos éventuelles réponses. Pour répondre à une question, il n'est pas nécessaire d'être abonné à la revue, il suffit de cliquer sur contact ou de nous écrire sur papier libre (les abonnés utiliserons de préférence la feuille de correspondance ou le courriel).

52 questions

16  - 

Les généraux français de la Révolution et de l‘Empire

L’auteur fait référence à deux ouvrages de Georges Six.

L’un s’intitule : Le Dictionnaire bibliographique des généraux et amiraux de la Révolution et l’Empire. Il contient la carrière de chaque général.

Le second, Les généraux de la Révolution et l’Empire analyse et classe les généraux en fonction de leur origine sociale et locale et étudie comment ils sont arrivés à leur grade.

1 page, 2 illustrations - résumé : Michel Balme

Claude Girard
17  - 

Louis Alméras (1768-1828)

L’auteur retrace les exploits militaires d’un général des troupes Napoléonienne Louis Almeyras, né en 1768 à Vienne d’un père procureur. Dès la période révolutionnaire, il s’engage comme fusiller dans la garde nationale, puis il participe aux différentes campagnes napoléoniennes.

Nommé chef de brigade lors de la campagne d’Italie il est promu général pendant la campagne d’Égypte. Blessé à Wagram en 1809, il est nommé baron d’Empire par Napoléon en 1810. Il participe à la campagne de Russie de 1812 et est promu lieutenant général. Napoléon le cite dans ses mémoires : Almeras est un bon officier qui inspire une telle confiance aux troupes qu’elles sollicitent ses ordres.

Almeyras décède en 1828 à l’âge de 60 ans.

Grand officier de la Légion d’honneur, il fait partie des 558 officiers dont le nom est gravé sous l’Arc de triomphe.

3 pages, 7 illustrations - résumé : Michel Balme

Claude Girard
21  - 

Langage et signes des vagabonds

Cette brève note présente une reproduction d’un document intitulé « Langage et signes apposés sur les maisons par les vagabonds » qui était distribué aux gendarmes en formation au début du XIXesiècle.

Une page, plus le document - résumé : Denis Serve

Anne Bojon
22  - 

L‘ascendance dauphinoise de Jean-Paul Belmondo

Ascendance maternelle dauphinoise à la 5e génération du célèbre acteur. Dans la région de la Côte-Saint-André, elle pourrait remonter jusqu’au chevalier Bayard…

2 pages, une illustration - résumé : Marie-Hélène Nivollet

Michel Gillibert
24  - 

La dynastie des seigneurs d‘Oingt (II)

L’auteur dresse, dans cette seconde partie, la généalogie des seigneurs d’Oingt sur sept générations, d’Onfray 1er, au XIesiècle, à Guy III, mort en 1321. Cette généalogie, établie à partir des travaux de René de Beaumont, est riche, précise, bien documentée, même si pour les périodes les plus anciennes demeurent quelques incertitudes ; à partir de la cinquième génération, on distingue les branches d’Oingt et de Châtillon.

De cette longue succession de personnages, l’élément masculin le plus important semble être Guichard III : au moment de la 5e croisade, à laquelle il a peut-être participé, il emprunte afin de fortifier davantage ses châteaux, en accord avec la politique contemporaine des comtes de Lyon. Se dégagent par ailleurs d’intéressantes figures féminines : certaines contribuent par leur mariage avec un seigneur d’Oingt à l’assise territoriale ou financière de la famille, comme Nazaire de Reneins ou, plus tard, Marguerite de Villars ; d’autres s’illustrent par leurs engagements religieux et leurs talents littéraires : ainsi Marguerite d’Oingt, entrée à la chartreuse de Poleteins, est connue pour ses écrits de qualité non seulement en latin mais en franco-provençal ; l’Église s’apprête à la béatifier

7 pages, 13 illustrations - Résumé : Alain Tapponnier

Jean-Michel Roche
31  - 

Un couple dans les procédures de la naturalisation

Les procédures de la naturalisation au début du XIXesiècle sont illustrées pour une française ayant épousé un ressortissant suisse en 1891. Le Code civil imposé par Napoléon lui fait perdre la nationalité française qu’elle réintègre après le vote d’une loi de 1927 qui abandonne enfin le principe de l’unité de la nationalité dans le couple, peu après son mari peut acquérir la nationalité française. Les acquis permis par cette loi de 1927 sont remis en cause par une loi de 1940 consacrée à la révision des naturalisations.

Une page et 2 illustrations - résumé : Denis Serve

Jacques Mignot
32  - 

Paléographie - Assemblée du 7 août 1655

Délibération d’une assemblée tenue au sein de la Compagnie de la Propagation de la foy.

Le réseau des Compagnies de propagation de la foi, fondées au XVIIesiècle sous le règne du roi Louis XIII, avait pour objet la lutte contre l’hérésie protestante. Ces compagnies qui associaient des clercs, des laïcs, et même des femmes, avaient le soutien du pouvoir royal. Elles ont existé de 1632 à 1685.

2 pages avec photo du document

Lise Maire
34  - 

Un bestiaire à Grenoble - Le dauphin

En déambulant dans les rues de Grenoble, le chaland peut croiser un bestiaire d’une étonnante diversité. Pour ce premier article, les auteurs se sont focalisés sur le dauphin qui y tient une place d’honneur. On peut voir sur les images qui illustrent l’article de nombreuses représentations de l’animal mythique, des plus anciennes sur la façade de l’ancien parlement, aux plus modernes, place de la cimaise.

2 pages, 14 illustrations - résumé : Michel Henry

Anne Bojon
36  - 

Onomastique et vocabulaire - Jean & Jeanne

Les deux pages Onomastique et Vocabulaire de ce numéro déclinent l’histoire des Jean et Jeanne, sous différentes formes : étymologie, bible, hagiographie, iconographie, formes linguistiques, popularité, vocable paroissial, communes, prénoms, patronymes, dictons, usages. Et un court texte sur l’histoire de « La cane de Jeanne », chanson de Georges Brassens, ainsi qu’un autre texte sur la création et l’évolution, très résumée, de la biscuiterie Jeannette. Tout, tout, vous saurez tout sur les Jean & Jeanne !

3 pages, 11 illustrations - résumé : Monique Bonvallet

François Lefebvre
39  - 

Courrier des lecteurs

Un seul sujet traité : Délais de réponse aux questions du n° 188 par Raymond Bargillat

40  - 

Jeanne est-elle chrétienne ?

Avant la révolution la seule façon de prouver son identité est de recourir aux registres de baptême. L’auteur relate la situation d’une jeune fille de 17 ans « Jeanne » qui souhaite se marier. Malheureusement elle est orpheline et son nom ne figure pas sur les registres.

Comment alors procéder dans ce cas ?

2 pages, 3 illustrations - résumé : Michel Balme

Jean-Marc Guèleraud
42  - 

Les malheurs du « grand hyver »

Deux curés celui de Vatilieu et celui de Brézins décrivent en marge de leurs registres paroissiaux les terribles conditions météorologiques et donc sociales de l’hiver 1709.

2 pages, 3 illustrations - résumé : Marie-Hélène Nivollet

François Lefebvre
44  -  RÉPONSES
46  - 

Vu sur le Net

Sujets abordés lors de cette flânerie généalogique sur le Web :

  • Les recensements, une base démographique en plus pour nous renseigner sur nos familles
  • La Belgique rend les archives volées en France
  • Une initiative unique mais partielle aux AD du Rhône
  • Paris : Actes de l’état civil reconstitué
  • AHPE (Association Histoire du Premier Empire)
  • Nouveautés aux archives savoyardes
  • Analyse ADN à visée généalogique
Pierre Boiton
48  - 

Nouvelles des associations

Pour visualiser les nouvelles d'une association, cliquez sur son logo


Logo FFG Fédération Française de Généalogie Logo CEGRA Centre d'Études Généalogiques Rhône-Alpes
Logo AGL Association Généalogique de la Loire Logo AGPT Association Généalogique Pour Tous
Logo Ain-Généalogie Ain-Généalogie Logo AREDES Association de Recherche et d'Entraide pour la Documentation & les Études Savoyardes
Logo CdR Ceux du Roannais Logo CGD Centre Généalogique du Dauphiné
Logo CGSPRP Centre Généalogique Savoyard Paris et région parisienne Logo CGVVR Société Généalogique de Vienne et de la vallée du Rhône
Logo MG Maurienne Généalogie Logo SGLB Société Généalogique du Lyonnais et du Beaujolais
58  - 

Bibliographie et revue de presse

Liste des livres décrits :

  • Gillou, une enfance dans les monts du Lyonnais - Gilles Jacoud

  • Pour l’amour du Dauphiné - Évelyne Dress

  • Le Palais oriental de Joseph Jullien dit Cochard - Béatrice Besse

  • La pierre des rois - Georges Martin, Philippe Gorgeot, Robert Aillaud

1 page et 4 vignettes de couverture

Liste des revues décrites :

  • Autrefois, regard sur notre patrimoine et notre histoire - numéro spécial- Éd. Association Histoire et Patrimoine du Pays Voironnais

  • L’Alpe n°94 - Éd. Glénat

  • Traces d’Histoire n° 2 - Éd. Le Graphe

  • La revue française de généalogie n°256

  • Généalogie magazine 392-393

2 pages et 5 vignettes de couverture

Denis Bellon
III  - 

Le téléphérique de Grenoble

L’histoire du premier téléphérique urbain européen, celui de Grenoble, depuis sa création en 1934 jusqu’à nos jours. Vous découvrirez l’historique de son implantation, les différentes phases de modification des cabines, tant par la forme que la couleur, ou la dénomination. Et trois photos évènementielles !

2 pages, 11 illustrations - résumé : Monique Bonvallet

Monique Bonvallet

...et quelques brèves.

© 2022 - C.E.G.R.A. - Informations (joomla 3.10.10)