Site de l’union régionale des associations généalogiques Rhône-Alpes, affiliée à la Fédération Française de Généalogie

Centre d'Études Généalogiques Rhône-Alpes

Généalogie & Histoire


Flèche vers la gauche

Sommaire n° 185 - 4e trimestre 2020

Flèche vers la droite
II  - 

L’Alimentation Stéphanoise

Dans la deuxième moitié du XIXesiècle, un couple de Stéphanois, Étienne Fayolle et Marie Félicie Michel, sont les initiateurs de ce qu’on appelle aujourd’hui les « grandes surfaces ». Leur modernisme est étonnant, autant dans la mise place des circuits de distribution que dans la logistique d’approvisionnement ou la publicité.

En 1920, on ne compte pas moins de 262 magasins de « l’Alimentation stéphanoise ». Mais en 1960, les 180 commerces restants passent sous l’enseigne des magasins « l’Économique ».

2 pages, 5 illustrations - résumé : Michel Henry

Collectif
2  - 

L’eau, cette ennemie de Grenoble (III)

Dans cette troisième et dernière partie*, l’auteur décrit en détail tous les grands travaux entrepris à partir de 1675 sous l’autorité de Colbert : construction de digues et de canaux. Cependant de grandes inondations auront encore lieu en 1729, 1733, 1740, … jusqu’à l’inondation mémorable de 1859.

* Généalogie & Histoire numéros 183 pp. 2-6 et 184 pp. 29-33 (2020).

5 pages, 10 illustrations - résumé : Patrick Martin

Paul Molliex
7  - 

Les 100 ans de l’entreprise Merlin-Gerin à Grenoble

Cette étude célèbre le centenaire de la création à Grenoble de la société Merlin-Gerin par deux ingénieurs Arts et Métiers Paul-Louis Merlin et Gaston Gerin. Ces deux gadzarts assurent un essor spectaculaire à leur firme spécialisée en construction d’appareillage électrique qui débute le 1er janvier 1920 avec 27 salariés. Elle acquiert une forte renommée avec une gamme de disjoncteurs HT de grande qualité, elle connaît une expansion soutenue jusqu’en 1930 où elle a près de 1200 employés. L’entreprise est présidée par P.-L. Merlin qui se charge de toute la fabrication, des études et des essais ; elle conclut des alliances auprès de groupes industriels amis. Dès 1920, G. Gerin assure toute la gestion financière et dirige les services commerciaux ; avant 1923, il crée et anime un réseau d’une dizaine d’agences exclusives en France. Il développe une stratégie de communication avec des opérations publicitaires et l’édition de revues techniques. En 1930, Merlin-Gerin incarne une réussite technique alliée à des innovations managériales et sociales. De 1931 à 1933, la firme subit un fort contrecoup de la crise de 1929 mais elle se rétablit en 1936. Les disjoncteurs et tableaux de distribution BT sont appréciés sur les gros navires, dans les mines de charbon et les raffineries. G. Gerin décède à l’age de 54 ans en 1943, terrassé par la tuberculose. De 1945 à 1950, Merlin-Gerin fournit EDF et l’industrie lourde. Durant les années 1950, ce sont deux grandes mutations avec le matériel BT et l’emploi systématique de l’électronique. Dans les années 1960 , la politique d’exportation est accentuée. En 1970, la société emploie près de 8000 salariés, ils sont 32000 en 1989 avant l’absorption par Schneider Electric en 1992.

7 pages, 8 illustrations - Résumé : Denis Serve

Denis Serve
14  - 

Généalogie ascendante de Gaston GERIN (1889-1943)

Cette généalogie concerne Gaston Gerin (1889-1943), ingénieur Arts et Métiers, industriel, cofondateur de la société Merlin-Gerin présidée par Paul-Louis Merlin (1882-1973).

Ce travail est publié à l’occasion du centième anniversaire de la fondation de l’entreprise en janvier 1920 à Grenoble.

Gaston Gerin est né à Saint-Rambert-d’Albon où son père était gendarme ; son ascendance est à 96 % drômoise. La lignée agnatique paternelle se situe à La Chapelle-en-Vercors où les Gerin étaient des cultivateurs. Les lignées agnatiques des autres grands-parents sont des marchands de La Chapelle-en-Vercors, des laboureurs et des maçons de Beausemblant.

La généalogie plus complète de Gaston Gerin est consultable dans la section Geneastar du site Geneanet.

2 pages, 1 illustration - résumé : Denis Serve

Denis Serve
17  - 

QUESTIONS

questions 184

En cliquant sur l'image ci-contre vous accèderez aux questions parues dans le n° 185 de Généalogie & Histoire.

Merci de nous communiquer vos éventuelles réponses. Pour répondre à une question, il n'est pas nécessaire d'être abonné à la revue, il suffit de cliquer sur contact ou de nous écrire sur papier libre (les abonnés utiliserons de préférence la feuille de correspondance ou le courriel).

71 questions

21  - 

Les ambassadeurs du sultan à Lyon en 1788 (I)

Tipu Sultan est le souverain du royaume de Mysore au sud de l’Inde qui sera de 1767 à 1799 le théâtre de plusieurs guerres où s’affronteront les Anglais et les Français. Choisissant définitivement le camp français, il envoie en 1788, non pas un, mais trois ambassadeurs en France, pour solliciter de l’aide du roi Louis XVI. Dans cette première partie, leur séjour à Lyon du 3 au 7 juillet 1788 est relaté à partir des procès-verbaux rédigés par Louis de Tolozan, dernier prévôt des marchands de la ville de Lyon.

6 pages, 7 illustrations - résumé : Patrick Martin

Patrick Martin
28  - 

Simon Plissonnier (1847-1931)

Fils d’un taillandier et originaire du monde rural, Simon Plissonnier a marqué la vie agricole et politique de l’Isère en s’impliquant tout au long de sa vie dans la défense et l’organisation de l’agriculture paysanne. Né en 1847, il ne tarde pas à suivre les traces de son père, inventeur de la charrue à socle mobile, et se forme aux Arts et Métiers dont il obtiendra le diplôme d’ingénieur en 1867. Sa société S. Plissonnier crédit agricole, renommée Société Lyonnaise de construction de machines agricoles en 1919, lui permet de stimuler l’industrie agricole en créant des outils et des machines qui seront connus par la suite de manière universelle. Mais Simon Plissonnier n’est pas qu’un industriel ; il s’investit également dans la vie politique de sa région pour laquelle il éprouve une affection particulière. Conseiller général depuis 1892, il est élu député de la deuxième circonscription de Vienne en 1893, siège qu’il conservera jusqu’en 1924. Sa carrière politique, fortement lié à sa carrière professionnelle, se tourne vers l’aide et la défense de la paysannerie mais aussi vers l’organisation d’un enseignement professionnel de l’agriculture. Cette dévotion pour le monde agricole et ses idées politiques en la matière lui permettent ainsi de devenir membre du conseil supérieur agricole en 1902 mais aussi vice-président du Conseil général de l’Isère et vice-président du comité central de la culture mécanique en 1910. Simon Plissonnier décède en 1931, après s’être distingué comme personnalité politique ainsi que dans le monde agricole. Il est d’ailleurs promu au grade d’officier de la Légion d’honneur pour ses services, peu de temps avant sa mort en 1927.

4 pages, 6 illustrations - résumé : Sophia Ebondza

Claude Girard
32  - 

Paléographie - Avec des si…

 

2 pages et la photo du document

Philippe Paillard
34  - 

Onomastique et vocabulaire - Martin et Martine

Etymologie, bible, hagiographie, iconographie, le saint, formes linguistiques, les formes féminines, vocable paroissial, popularité, communes, noms des habitants, prénoms, patronymes, nom de famille, rares matronymes, toponymes, vous saurez tout sur Martin et Martine !

Pauvre Martin, pauvre misère, chanson de Georges Brassens. Martin et Martine, histoire des jaquemarts de Cambrai.

3 pages, 10 illustrations - résumé : Monique Bonvallet

François Lefebvre
37  - 

Courrier des lecteurs

Liste des sujets traités :

  • Noble Pierre Métaillier - Pierre Pluchot

  • BASSET - Benoît Rochas

  • Isabeau de LA TOUR GOUVERNET - Gérald Roux

38  -  RÉPONSES
40  - 

Une affaire de viol en 1765

Un extrait des registres du greffe de l’archevêché de Lyon, annexé aux actes d’état civil de la paroisse d’Oullins près de Lyon, révèle comment était traitée au XVIIIesiècle une affaire de viol et quel était le sort réservé à l’enfant né d’une telle relation.

2 pages, 2 illustrations - résumé : Patrick Martin

Patrick Martin
42  -  Pierre Boiton
44  - 

Nouvelles des associations

Pour visualiser les nouvelles d'une association, cliquez sur son logo


Logo FFG Fédération Française de Généalogie Logo CEGRA Centre d'Études Généalogiques Rhône-Alpes
Logo AGL Association Généalogique de la Loire Logo AGPT Association Généalogique Pour Tous
Logo Ain-Généalogie Ain-Généalogie Logo AREDES Association de Recherche et d'Entraide pour la Documentation & les Études Savoyardes
Logo CdR Ceux du Roannais Logo CGD Centre Généalogique du Dauphiné
Logo CGSPRP Centre Généalogique Savoyard Paris et région parisienne Logo CGVVR Société Généalogique de Vienne et de la vallée du Rhône
Logo MG Maurienne Généalogie Logo SGLB Société Généalogique du Lyonnais et du Beaujolais
54  - 

Bibliographie et revue de presse

Liste des livres décrits :

  • De la faïence à la journée des tuiles - Béatrice Besse 

  • Les chirurgiens du Roannais sous l’Ancien Régime Claude Sapin

  • Jean Jaurès en Rhône-Alpes - Catherine Moulin

  • Une fille de la terre - Gilles Jacoud

  • Matricules, histoire de bagnes et de bagnards - Guyane – Nouvelle Calédonie - 1907-1914 - Philippe Collin

  • Retracer le parcours d’un résistant ou d’un Français libre - Fabrice Bourrée

  • Mémoire de vignes en pays voironnais - Éd. Corepha

Liste des revues décrites :

  • La revue française de généalogie n°250 - octobre 2020

  • Mémoire n° 59

  • Mission patrimoine n°1 - octobre-novembre-décembre 2020

  • Alpes magazine n°185 – novembre-décembre 2020

3 pages et 9 vignettes

Denis Bellon
III  - 

L’Alimentation Stéphanoise

Dans la deuxième moitié du XIXesiècle, un couple de Stéphanois, Étienne Fayolle et Marie Félicie Michel, sont les initiateurs de ce qu’on appelle aujourd’hui les « grandes surfaces ». Leur modernisme est étonnant, autant dans la mise place des circuits de distribution que dans la logistique d’approvisionnement ou la publicité.

En 1920, on ne compte pas moins de 262 magasins de « l’Alimentation stéphanoise ». Mais en 1960, les 180 commerces restants passent sous l’enseigne des magasins « l’Économique ».

2 pages, 5 illustrations - résumé : Michel Henry

Collectif

...et quelques brèves.

© 2020 - C.E.G.R.A. - Informations (joomla 3.9.24)